Les Champs Élysées, la grande débauche.

 

 

 

Les Champs Élysée, 

 

La grande débauche  

 

 

Cette image a circulée sur Internet lors de la dernière campagne présidentielle.

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EEZuuFpZklrUhszWvh.shtml 

 

sarko-sego-0028

 

 

Naturellement ceci est une image montage.  On est d’accord !  
Néanmoins,  nous ferons gentiment remarquer,  qu’avec ce genre d’image,  on peut faire croire beaucoup de choses à un public non averti. 
Les spécialistes des Champs Élysées en font des moins drôles mais beaucoup plus lucratives. 

 

L’usage détourné de la vidéo-surveillance. 
Naturellement dans les bons endroits,  la vidéo-surveillance est détournée et utilisée à des fins préjudiciables.  On ne développera pas.  Chacun imaginera à sa convenance. 

 

Pourquoi se priver ? 
Pour un spécialiste,  bricoler ce genre d’images avec un ordinateur est un jeu d’enfants.  Le travail est spectaculaire et ne prend que quelques minutes. 

Lorsque ces images mettent en scène des personnages publics comme des « politiques »,  on peut en penser ce que l’on veut,  voire même en rire.  Nous ne sommes pas les derniers. 
Les « politiques » ne sont que des guignols destinés à promener l’imaginaire des Gogols aux fins de diffuser des idées fausses sur le réel.  À ce titre,  les politiques assurent.  

En revanche,  lorsque ce même trafic d’images cible à leur insu monsieur ou madame tout le monde,  cela peut faire moins rire. 

Des habitués ordinaires de certains établissements des Champs Elysées ont eu la surprise de se retrouver sur Internet dans des postures pornographiques. 

 

Toute tentative de déposer plainte est vouée à l’échec. 
Ce n’est pas sérieux.  Ce n’est pas crédible.  Le commissariat refuse d’enregistrer les plaintes.  Selon le commissaire Madame Loudovigue,  ce ne sont pas des affaires d’ordre pénal,  paraît-il !  Allez-vous faire foutre !  Merci,  on savait déjà. 

 

Avant tout,  protéger l’image ! 
Il est bon de savoir que lorsqu’une plainte va à l’encontre de l’image d’une institution,  de l’image d’un fonctionnaire ou encore nuit à l’image d’un lieu prestigieux,  la plainte sera rendue impossible.  Au mieux,  elle sera classée sans suite,  quelque soit la gravité de l’acte. 

Dans ce cas précis,  il faut avant tout protéger l’image des Champs Élysées.  Peut-être aussi l’image de quelques flics.  Mais,  cela on ne l’a pas dit.  Quoi que dans ce domaine,  nous sommes en mesure d’en raconter de bonnes croustillantes. 
Témoignage personnel 

Naturellement,  ce ne sont pas des affaires d’ordre pénal.  Mais,  l’argument massue des « flics » sera :  « Prouvez-nous que vous n’étiez pas consentant ! »  Cela veut dire quoi ? 

 

À propos des webcams 
Il est déterminant de savoir que ces caméras sont pratiquement invisibles.  Et que,  les écrans de réception ne sont pas nécessairement à l’adresse même de l’établissement. 
La réception des images peut être n’importe où.  Y compris à l’étranger,  aux États Unis ou à Madagascar pour ne citer que ces deux exemples. 

 

Bref !  Il n’existe que des témoignages. 
Pour qu’il y ait des preuves recevables,  il faudrait qu’il y ait eu des enquêtes de police.  Pour qu’il y ait enquête de police,  il faudrait des plaintes. 
Madame Loudovigue ?  Des plaintes,  vous en avez enregistrées combien ?  Pas la mienne,  en tous les cas !  Je ne suis pas le seul. 

Le Procureur de Paris va nous affirmer que les victimes,  en toute bonne foi,  sont convaincues d’être persécutées par des Martiens.  (Le procureur de Paris voit des Martiens partout.) 
La démocratie ratatouille 

Lorsque des affaires criminelles mettent en cause un fonctionnaire,  un flic,  un magistrat,  un Préfet,  le procureur de la République n’a d’ordre à recevoir que de l’autorité. 
Va sans dire,  de l’autorité religieuse. 

 

Précisément en France,  les curés ont main mise sur tout. 
En défiscalisant leurs immenses ressources,  la loi 1905 a donné aux curés un pouvoir absolu que l’on peut qualifier de fascisant.  Ils ne se privent pas. 

Les curés contrôlent tout :  « Le capital de la Dette publique,  la politique,  les syndicats,  l’administration,  l’institution judiciaire,  les médias,  l’enseignement,  l’armée,  l’Europe, »  etc. 

La loi 1905 est parfaite aussi pour blanchir l’argent sale.  (L’argent de la prostitution et l’argent de la drogue). 
Ce n’est donc pas un hasard si le commerce du sexe est soumis au dictat des curés et si ceux-ci sont à l’origine du mouvement pour la légalisation de l’usage de la drogue. 

Les curés gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre.  C’est ainsi qu’ils génèrent l’incompréhension dans le public et qu’ils assurent leur pouvoir sur les institutions. 

Ce n’est donc pas un hasard si,  dans la grande débauche des Champs
Élysées,  on constate la participation des curés. 

 

Témoignage personnel 
https://echomonde2.wordpress.com/2008/09/21/temoignage-personnel/ 

La vidéo surveillance 
http://champselysee.centerblog.net/5972072-La-video-surveillance- 

Les curés font du repérage 
http://champselysee.centerblog.net/6059428-Les-cures-font-du-reperage- 

Le procureur de la république voit des Martiens partout. 
La démocratie ratatouille 
https://echomonde2.wordpress.com/2008/09/21/la-democratie-ratatouille/ 

 

 

Publicités

6 Responses to “Les Champs Élysées, la grande débauche.”


  1. 2 Goguy Jacques décembre 20, 2008 à 10:58

    Jacques Goguy.
    Délégué ANVEDJ 79.
    2, rue du Fief de la Croix.
    79330 St-Varent.
    Tél. 05 49 67 68 03.
    E mail jacques.goguy@aliceadsl.fr

    Monsieur Frédéric Péchenard.
    Directeur Général de la Police Nationale.

    Monsieur le Directeur Général,

    Lors du colloque « Neutraliser les Grands Criminels » de Monsieur le Député Jean-Paul Garraud, le 17 octobre 2008, salle Victor Hugo 101, rue de l’Université à Paris, je vous ai remis un dossier.
    Ce dossier me tient particulièrement à cœur. Il concerne ma famille. J’étais sans nouvelle de mon père, en voici la raison. J’ai découvert récemment qu’il est décès le 28 janvier 1945. Ma famille était très riche, ce qui fait quelques envieux.
    La famille de mon ex-épouse connaissait cette fortune dont je suis l’héritier. Ces pervers ont exploité mes biens à mon insu et m’ont dissimulé mes origines.
    Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur Général, l’assurance de ma parfaite considération.

    Jacques Goguy.

    On ne se précipite pas. Ce sont d’anciens flics. Le petit délinquant de banlieue serait déjà sous les verrous.

  2. 3 Le club décembre 25, 2008 à 2:50

    24/12/08 19h 49 10057
    Pour Alex Parmentier, alex-parmentier@europe.com

    Soirée spéciale Noël au Club dès 23 h 30.
    Viens rejoindre les Christmas Girls. Ca va être chaud dans la crèche.
    Entrée gratuite sur présentation du SMS, 06 16 11 64 11.
    Le club

  3. 4 bibi janvier 17, 2009 à 8:53

    .
    Faites attention, ce genre de photo peut vous valoir de sérieux problèmes… je vous conseille de la virer..
    Un bloggeur recemment s’est mangé une amende sévére pour moins que ca..

    • 5 echomonde2 janvier 19, 2009 à 10:37

      .
      Cette photo n’est pas une photo pornographique.
      Cette photo est un montage qui exploite des guignols politiques et non pas des personnes privées.

      S’il est vrai que l’on peut toujours avoir des ennuis, cela ne sera pas par la voie judiciaire.

  4. 6 Bernard Monnier octobre 3, 2009 à 10:16

    .
    L’unique problème de la justice est un problème de mobilier humain.

    Trop d’argent va à la justice pour payer des magistrats irresponsables et incompétents.

    Les magistrats sont particulièrement sélectionnés parmi des personnes incompétentes en tout domaine. Souvent même, parmi des personnes connues pour leur perversité.
    Ce qui n’exclu pas les femmes. Si l’institution judiciaire a ouvert en grand la porte aux femmes, ce n’est pas un hasard.

    Dans un tel contexte, l’irresponsabilité s’impose.
    Un procureur de la république a dit un jour : « Si l’on responsabilise les juges, il n’y a plus de justice possible ». Tout est dit ! La notion de justice est une variable qui oscille suivant les intérêts du seul Pouvoir.

    Les magistrats n’ont d’ordres à recevoir que de leur dieu imaginaire. Ils sont au service d’un pouvoir qui gagne à pourrir la vie du plus grand nombre.
    Bernard Monnier

    L’EUROPE
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/22/l-europe.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2008
L M M J V S D
« Sep   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

%d blogueurs aiment cette page :